Copy
flash info #24
La saison aéronautique est désormais engagée. Des journées plus longues, une météorologie plus favorable, des jours fériés, des congés, tout est là pour une activité aéronautique soutenue. Faisons en sorte que plaisir rime avec sécurité, et n’oublions pas, malgré le soleil retrouvé, quelques menaces.
Insectes : 

Avec les beaux jours, les insectes sont de retour!!
Tant mieux c’est la preuve d’une pollution limitée, mais aussi dommage, car c’est un risque pour notre sécurité.

     Risque N°1 : Obstruction du tube pitot et/ou des prises statiques.

Les insectes se logent dans le tube pitot et les prises statiques et vous privent, entre autres, de l’indication vitesse. Cette menace se prévient : 
  • protection préventive systématique en dehors des vols grâce aux cache-pitot et cache-prises statiques ("flammes") présents dans chaque avion.
  • respect de la procédure décollage : badin inopérant --> interruption décollage.

     Risque N°2 : Réduction de la visibilité pare-brise.

Une tache d’insecte sur le pare
-brise, c’est un avion en face de vous que vous ne détectez pas ou trop tardivement. Partez en vol avec un pare-brise propre et clair, c’est de la sécurité en plus!
A chaque retour de vol, nettoyez le pare-brise ou la verrière de l'avion que vous venez d'utiliser.

Pour ce faire, vous avez à votre disposition dans le hangar :
     - papier essuie-tout et
     - lave-vitre.
Ne nettoyez JAMAIS la verrière ou le pare-brise de votre avion avec des chiffons microfibre ou éponges diverses. Il s'y trouve, en effet, des éléments durs qui pourraient rayer et abîmer les verrières.
 
Et puisque vous êtes lancé, prenez un chiffon microfibre, un peu d'eau dans un seau, et profitez-en pour nettoyer les bords d’attaque des ailes et des empennages, et ce, à chaque retour de vol.
 
 
Au delà de la propreté qui est une belle image pour notre aéroclub,

ce sont les performances qui sont améliorées.

 
Carburant :

Les beaux jours, c’est la reprise des voyages donc des vols longs et l’importance de suivre la consommation carburant. Généralement la quantité emportée est correcte, la façon dont elle est gérée l’est beaucoup moins.

Trois principes doivent vous guider  :
  • Réservoirs équilibrés : Changement de réservoir toutes les trente minutes.
  • Connaissance permanente de la quantité disponible réservoir par réservoir : notez les changements de réservoir et traduisez-les en carburant disponible réservoir par réservoir.
  • Circuit d’arrivée sur le réservoir le plus plein : en vent arrière, sélectionnez le réservoir le plus plein après avoir enclenché la pompe.
Météorologie :

Le beau temps apparent cache quelques menaces :
  • Brumes matinales fréquentes : soyez patient!
  • Turbulences = fatigue et inconfort. Réduisez la vitesse, voire interrompez le vol.
  • Nébulosité : chaleur = évolutions météo rapides (CB et TCU). Anticipez, évitez, pour ne pas vous laisser piéger.
  • Chaleur (comme durée du vol) = fatigue. Protégez-vous (casquette), buvez (de l’eau !!!) et reposez-vous (escales).

Bons vols à tous, en toute sécurité.
Répondre à aeroclub.parisaero@gmail.com
Copyright © PARIS.AERO.






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Aéroclub PARIS.AERO · Aérodrome de Lognes Emerainville - Darse B - Bâtiment n°53 · Boulevard de Courcerin · Lognes 77185 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp