Copy
Voir cet email dans votre navigateur

 
Octobre 2020

    Newsletter #5
Editorial
Chers amis,
Nous espérions dans cette newsletter pouvoir vous annoncer uniquement de bonnes nouvelles, mais hélas, depuis quelques semaines l’épidémie de Covid 19 que certains disaient derrière nous, repart, déclenchant jour après jour de nouvelles mesures contraignantes visant la limitation des contaminations.
Les médecins sollicités par la CNRMS disent faire face à de nombreuses situations cliniques compliquées :
  • Une augmentation des consommations d’alcool de cannabis et de tabac ;
  • Des rechutes dans des pratiques addictives et l’apparition de troubles addictifs chez certains patients (alcool, jeux vidéo, anxiolytiques) ou des syndromes de manque liés à l’absence de produits pendant le confinement
  • Une apparition et/ou une aggravation de troubles du comportement alimentaire ;
  • Des violences familiales ou violences de rue ;
  • Une aggravation du repli sur soi, de l’enfermement psychologique ;
  • L’arrêt des projets de soins résidentiels (cure sevrage et post cure)
  • L’arrêt des projets de réinsertion professionnelle ;
Ils ont constaté également que certains patients n’osent pas revenir dans les structures de soins ou dans des structures sociales.
Cette liste, n’est pas exhaustive, d’autres domaines en rapport avec la santé sont également touchés par les effets de la Covid19. Sont constatés en effet, des situations de grande détresse psychique, une dégradation de situations sociales déjà fragiles, des problèmes gériatriques importants.
La réponse thérapeutique est sans équivoque : elle est pluridisciplinaire et doit être accompagnée de moyens.
Soignants de premier recours, nous avons attendu la création ou la reprise d’activité des microstructures médicales avec impatience. Les instances de tutelle, ARS, CNAM, ont été mobilisées par d’autres priorités ce qui a retardé grandement le démarrage de nouvelles microstructures. Certes des projets de création de nouveaux réseaux existent mais ils se mettent en place bien moins rapidement que ce qui était initialement prévu. Le suivi de patients fragilisés par la Covid 19 en microstructure, proposé par la CNRMS, est en passe d’être agrée et financé dans le cadre d’un forfait qui inclut l’intervention de psychiatres mais elles ne sont pas encore opérationnelles car il reste des étapes administratives à franchir. Or les psychologues, les travailleurs sociaux tout comme les médecins constatent au quotidien en microstructure que la plupart des êtres humains ont ressenti l’effet de la pandémie qui les a atteints dans leur corps, dans leur mental et dans leur vie sociale et que les plus fragiles vont souffrir encore plus.  
La CNRMS est pleinement mobilisée pour rendre effective les expérimentations en cours. Les équipes travaillent au suivi des patients de retour dans les cabinets et reprennent contact avec les perdus de vue. Nous avons besoin de réelles dynamiques régionales et de la mobilisation de tous les acteurs institutionnels et de soin pour les soutenir.
Bon courage à tous pour les semaines à venir qui s’annoncent denses en terme de réponses à apporter aux patients. Nous espérons pouvoir y contribuer rapidement en obtenant les moyens sollicités et vous en tiendrons informés car nous avons besoin de votre énergie et de vos retours pour continuer d’avancer.

Danièle Bader, Présidente et Bernard Caule, Vice-Président
Cadre réglementaire
La Covid 19 est désormais reconnue comme maladie professionnelle pour les professionnels de santé. Pour que la maladie professionnelle soit reconnue, il faut que :
  • le soignant ait été contaminé dans le cadre de son exercice
  • le soignant ait bénéficié d'une oxygénothérapie
ce qui paraît nettement insuffisant et problématique pour un bon nombre de praticiens.
L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) a décidé de poursuivre la recommandation temporaire d'utilisation du Baclofene pour "le maintien de l’abstinence après sevrage  et la réduction majeure des consommations chez les patients alcoolo-dépendant à risque" Article ANSM
L'OFDT a publié son tableau de bord annuel sur les Traitements de substitution aux opiacés (TSO) en France. Lien vers le tableau de bord
L'ANPAA et l'Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT) lance une nouvelle expérimentation dans 2 régions (Occitanie et Centre Val de Loire) et à La Réunion afin de prévenir les conduites addictives en milieu professionnel. Plaquette de présentation
Actualités des réseaux
Expérimentation microstructures médicales addictions

La rentrée de septembre a permis une reprise des projets visant le développement de microstructures médicales addictions dans les 5 régions parties prenantes :
  • Occitanie : L'expérimentation a démarré. Quatre formations destinées aux intervenants de microstructures ont été dispensées depuis le début de l'année
  • Ile-de-France : L'expérimentation doit démarrer en octobre dans les 4 microstructures gérées par l'association Proses en Seine-Saint-Denis. La création de 4 microstructures supplémentaires est prévue dans ce département d'ici fin 2020
  • Hauts-de-France : Un premier comité de pilotage organisé par l'ARS est prévu le 8 octobre 2020. Le démarrage de l'expérimentation quant à lui aura lieu début 2021
  • Bourgogne-Franche-Comté : Huit microstructures sont en attente du feu vert de l'ARS pour démarrer. A ce jour, un démarrage est prévu pour le mois de novembre
  • Grand Est :  L'ARS finalise sa déclinaison régionale pour un démarrage de l'expérimentation en janvier 2021
/!\ Les différentes déclinaisons régionales de l'expérimentation Equip'addict sont disponibles sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé sous l'onglet "Equip’addict « Développement harmonisé du dispositif des microstructures médicales addictions » en Bourgogne France Comté, Occitanie, Hauts de France, Ile de France"
Interviews
Docteur Caule, médecin généraliste d'une microstructure dans le Jura et Fiorant Di Nino, coordinateur administratif du RMS Alsace, ont été interviewés par SOS hépatites de Champagne-Ardennes pour présenter le dispositif de microstructure. Les interviews ont été publiées dans la dernière newsletter Vice-Versa de l'association.
Autres informations
L'ARS Hauts-de-France organise son premier Comité de pilotage Equip'addict le 8 octobre 2020.  Au programme : Présentation du dispositif de microstructures médicales addiction, des formations ; de l'évaluation ; du rétro-planning organisationnel...
Le réseau RMS Alsace organise sa journée annuelle le 7 Novembre 2020 à Saint-Hippolyte. Cette journée réunira l'ensemble des microstructures du réseau. 
Au programme : Incidences de l'épidémie sur l'accompagnement en microstructures ; Problématique d'isolement avec une focale sur les jeunes en situation de retrait social accueillis dans le cadre d'une consultation spécifique "Détours", à Ithaque
L'ARS Ile-de-France en lien avec Proses et la CNRMS organisera en novembre une journée de lancement de l'expérimentation auprès de l'ensemble des acteurs locaux, élus locaux, acteurs de terrain, acteurs institutionnels...
Actualités CNRMS
Assemblée Générale
L'Assemblée Générale de l'association s'est tenue à Marseille le 12 septembre 2020. La grande majorité des réseaux adhérents à la CNRMS y étaient présents ou représentés.
L'AG a été l'occasion de discuter de l'évolution de l'expérimentation Equip'addict ainsi que de l'élargissement de l'accompagnement des patients fragilisés par la Covid 19 et le confinement. En ce sens, la CNRMS travaille à la finalisation du cahier des charges devant permettre le financement et le démarrage effectif de l'expérimentation. Nous reviendrons vers chaque réseau très rapidement pour préciser les tenants et les aboutissants de ce nouvel axe de prise en charge dès la validation du cahier des charges.
Conseil d'Administration
Un conseil d'administration de la CNRMS aura lieu mardi 13 octobre, pendant lequel sera désigné le nouveau Bureau de l'association sachant que les membres sortants sont rééligibles. Il statuera également sur les nouvelles demandes d'adhésion parvenues ces dernières semaines.
Journée Nationale des microstructures
La Journée Nationale des Microstructures se tiendra le Jeudi 27 Mai 2021 à la salle Laroque au ministère de la Santé à Paris.
Réservez dès à présent la journée dans votre calendrier! Davantage d'informations à venir
Offres d'emploi
L'association BUS 31/32 recherche un médecin généraliste (et/ou addiction) en CDD pour le CSAPA BUS METHADONE et ses activités de Réduction des Risques à Marseille. Plus d'informations
L’association Bus 31/32 recherche un(e) cadre intermédiaire (chef.fe de service) pour le CSAPA Bus Méthadone et le CAARUD 31/32 à Marseille
Plus d'informations
Website
Copyright © *|2020|* *|CNRMS|*, All rights reserved.

Contacts :
Secrétariat : coordination-nationale@reseau-rms.org
Adélaïde Pladys : adelaide.pladys@cnrms.fr
Danièle Bader : daniele.bader@cnrms.fr

Pour cesser de recevoir la newsletter CNRMS, vous pouvez vous retirer de notre liste de diffusion. Cette communication vous a été envoyé par la CNRMS, association de droit privé(n°SIRET : 49421754000025) située au 12, rue Kuhn 67000 Strasbourg.

 






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
CNRMS · 12, rue Kuhn · Strasbourg 67000 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp