Copy

La directive pour le réglage des phares lors du contrôle technique est officiellement en vigueur


Depuis le début de l’année 2018, après une période de transition d’un an, les nouvelles directives concernant le contrôle du réglage des phares dans le cadre du contrôle technique sont maintenant en vigueur. Depuis, seuls les systèmes de réglage de phares qui correspondent aux exigences de la directive pour le réglage des phares lors du contrôle technique peuvent être utilisés. (VkBl. (Publication du Ministère fédéral des Transports) n° 05/2014).

La directive souligne l’importance de la surface de montage de l’appareil de contrôle du réglage des phares et du véhicule ainsi que de leur alignement pour une mesure précise, et met en place de nouvelles normes à cet effet. Le développement fulgurant de la technologie des phares avait rendu cela nécessaire depuis bien longtemps – également car les phares du véhicule comptent parmi les groupes de déficience les plus souvent contestés lors du contrôle technique.

La courte histoire de la technologie de l’éclairage automobile a déjà démontré à quel point la vitesse des innovations a augmenté au cours de ces dernières années. Par l’introduction de la technologie du xénon, des LED et du laser jusqu’aux diodes lumineuses écologiques à la pointe de la modernité (OLED), les systèmes d’éclairage sur les voitures ne deviennent pas seulement plus puissants, mais aussi de plus en plus complexes en un temps record avec l’introduction de nombreuses fonctions telles que la régulation automatique des feux de route ou l’éclairage dynamique en virage.

Pour éviter la mise en danger des autres usagers de la route, un réglage et éventuellement une correction précis des phares sont plus importants que jamais – c’est une tâche importante pour les ateliers et les organismes de contrôle, afin d’assurer une meilleure sécurité sur la route. La directive pour le réglage des phares lors du contrôle technique entrée en vigueur de façon contraignante le 1er janvier 2018 dicte ce à quoi il faut être attentif.

Une formation par le fabricant est désormais nécessaire pour un ajustement et un calibrage conforme à la directive.

“Tous les techniciens de service ont déjà été formés de façon approfondie, et disposent des autorisations adéquates.” Assure MAHA.

La technologie primée de chez MAHA

Avec le MLT 3000, MAHA offre un appareil de réglage de phares innovant qui a, entre autres, remporté le prix industriel de 2016. Il capture l’image du phare au moyen d’une caméra haute performance CMOS, et digitalise les résultats de façon exacte. En l’espace de quelques fractions de seconde, un microprocesseur performant évalue la limite du faisceau, affiche son parcours sur l’affichage en couleurs, et dans un même temps, établit le rapport aux exigences du pays ou du fabricant.

En savoir plus ? Retrouvez l’article complet ici.
Read in browser »

Google Plus
Google Plus
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
LinkedIn
LinkedIn
Pinterest
Pinterest
YouTube
YouTube
Website
Website
Email
Email
RSS
RSS

Articles récentes:

Développement technologique de la gamme de ponts élévateurs à deux colonnes MAPOWER II
La nouvelle cage de gonflage AHCON IT1000 présentée au salon automechanika de Francfort !
Inauguration du nouveau showroom TAE !
Les Hunter Days à TAE : une réussite !
Le tout nouveau garage Willems à Mons totalement équipé par TAE
Copyright © 2019 Techno Automotive Equipment N.V., All rights reserved.






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Techno Automotive Equipment N.V. · Z.1. Research Park 250/0 · Asse 1731 · Belgium

Email Marketing Powered by Mailchimp