Copy

Déjà un an ! Simplement un an...

Les mails ne marchent plus ? Les lettres non plus ? Si ! Ils fonctionnent encore mais ça fait très longtemps que je n'ai pris le temps de vous écrire, parce que depuis de nombreux mois, on peut, un peu, se parler et se voir. Le dimanche, dans la rue, aux abords des EHPADs, sur les plages, une vie suit un cours altéré et bizarre, mais fait de nombreuses respirations. 
 
Pour certains d'entre nous, les respirations sont un peu suffoquées et douloureuses... parce que la santé déraille ou inquiète, parce que les projets sont dégradés, parce les équilibres sont vacillants, parce que demain est masqué par les claudications d'aujourd'hui. Et je sais que ça fait mal.

En miroir brisé de ceux qui bougent beaucoup, par nécessité ou dans une suite d'un rythme quotidien jamais ralenti, certains se sentent arrêtés sur le bord de chez eux, où on les salue de loin. Tous ne prennent plus le chemin d'une vie sociale qui pourtant est nécessaire, jusqu'à notre prière communautaire qu'on n'ose plus se permettre. Quand tout est dégradé, il est difficile de se projeter dans les rencontres et les organisations pour demain, il est difficile de ne pas pleurer hier, de laisser la lumière illuminer aujourd'hui.

Ne se passe-t-il vraiment rien ? Ben si, plein. Dimanche, ma sœur a eu 41 ans, certains jours, les églises sont trop petites pour nous accueillir, des Carollais se sont mobilisés avec succès pour protéger une famille, certains s'inquiètent pour la vie politique, pour la paix au Moyen Orient, pour la santé de ceux qui souffrent physiquement ou moralement, des soignants sont encore engagés, minute après minute, pour notre santé, les essentiels invisibles continuent de soutenir la société (on les a juste de nouveau oubliés). On pourrait parler avec passion des attentions renouvelées dans les familles ou les voisinages ou l'inventivité des projets...

Reste que s'approchent les jours saints, précieux entre tous, que l'année dernière nous avons dû investir dans le secret confiné de nos maisons...  Cette année, il sera possible de venir prier ensemble, nous laisser travailler par cette Nouvelle du Fils qui se donne et nous entraîne dans la Vie...

Sacrement du pardon

samedi des Rameaux, 10h-midi
mercredi saint, 18h-19h
Samedi Saint, 10h midi
en l'église de Saint Pair
 

Jeudi Saint

jeudi 1er avril, 17h, à l'église de Carolles
(il n'y aura pas de veille du St Sacrement à cause du couvre feu)
 

Vigile Pascale

dimanche 4, à 7h du matin à St Pair
(il n'y aura pas de feu en extérieur)

Dimanche des Rameaux

samedi 17h30 à Kairon
dimanche 9h30 à Carolles
dimanche 11h à St Pair
(n'oubliez pas de venir avec vos rameaux, la messe commence directement dans l'église)

 

Vendredi Saint

11h Chemin de Croix à St Aubin des Préaux
17h, Office de la Croix à Jullouville

 

Dimanche de Pâques

9h30 Carolles
10h30 Jullouville
11h St Pair
En ce contexte, nous aurons la simplicité non seulement de nous retrouver, de lover notre prière dans la Parole du Christ, de nous laisser renouveler dans la foi, d'un même coeur, mais aussi de veiller non seulement sur la santé mais aussi les appréhensions de nos frères, en portant le mieux possible les masques, et en gardant l'espace de deux places libres entre les personnes qui ne sont pas du même foyer. Merciiii.
dans la joie de célébrer le Christ Ressuscité, P. David
Copyright © 2021 Paroisse Notre Dame de la Baie, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp