Copy
Hello ,

Aïe ! Je suis tombée la tête la première sur la neige dure. Mon poignet me faisait mal, mon visage était éraflé et je n'ai pas compris ce qui s'était passé sur le moment.

J'avais suivi des traces dans la neige, au début la longueur de mes pas correspondait pas mal à ma cadence, mais ensuite j'ai fait un faux pas dans cette trace et je suis tombée.

Photo by kalok art

En continuant à marcher, j'ai compris où était le piège... les traces devant moi n'étaient pas du tout adaptées, je me tordais les chevilles, ma démarche était maladroite et saccadée. La trace était trop large, l'écart entre les pas trop grand pour moi, ce n'était pas ma trace. 

Que faire ? 
Faire ma propre trace, tout simplement. Cela peut sembler plus difficile au début, mais une fois que l'on a trouvé sa vitesse, son rythme, la démarche devient fluide et détendue - j'étais dans le flow.

C'est alors que m'est apparue cette analogie avec la vie :
"Ne suis pas les traces des autres, mais suis ton propre chemin".

Sûr, c'est souvent plus facile à dire qu'à faire. Je trouve qu'un bon point de départ est de reconnaître que ce que nous cherchons vraiment ne se trouve pas chez l'autre, mais en nous. 

Tracer sa propre voie, suivre son cœur, faire son chemin - le désir de suivre notre vraie nature est profondément ancré en nous.

Que ce soit dans la poudreuse, sur une plage de sable ou dans la vie, c'est un plaisir de sortir des sentiers battus et de laisser sa propre trace avec courage et bon discernement.

J'aime beaucoup la sagesse du poète japonais Bashô à ce sujet : 
"Ne suis pas les traces des maîtres - cherche ce qu'ils ont cherché".

photo by kalokart
Ce qui importe c'est la capacité de discernement afin de distinguer à quel moment il est judicieux de suivre une voie prédéfinie et quand il est temps de faire sa propre voie. 

Dans la nature, le respect vaut pour moi plus que ... "Ne suis pas le chemin mais fais-le et laisse ta trace" 
photo by ka lok art
Une telle blancheur immaculée, comme sur la photo que j'ai prise lors de ma dernière randonnée en raquettes, touche mon cœur et réjouit mes yeux.
Alors, afin de préserver et de respecter la faune sauvage, je veux laisser le moins de traces possible
Le lièvre par contre a lui toute raison de laisser ses traces ici.
Photo by kalok art

En parlant de lièvre
C'est bientôt Pâques... si tu veux surprendre tes ami/es ou ta famille avec une carte postale, par exemple le lièvre ou la poule, envoie-moi un mail ou un Whatsapp et je t'enverrai un set de cartes.

Je te souhaite bien du plaisir à tracer ta voie et à chercher les œufs
Ka

 

carte lepus europaeus | helvedition | ka lok art
carte gallus gallus | helvedition | kalok art
PS :
1 carte coûte 3.-.
5 cartes coûtent 12.-.
10 cartes coûtent 24.-.
plus 1.50 pour l'envoi 

ou passe à l'atelier ce samedi après-midi (le 9.4) pour récupérer les cartes.
Je me réjouis de te voir.
Share Share
Tweet Tweet
Forward Forward
Copyright © 2022 Ka L-O-K | Graphic Arts, All rights reserved.

Transférer cette newsletter à un/e ami/e
Desabonner la newsletter

Email Marketing Powered by Mailchimp