Copy
  27 | 01 | 2020 

Le Test de Bechdel Adapté au Monde du Travail

  
 
         Les plus cinéphiles d’entre vous connaissent probablement le fameux test de Bechdel. Le test de Bechdel a été inventé par Liz Wallace et popularisé par Alison Bechdel en 1985 dans la BD “Gouine à suivre” afin de déterminer si un film ou une oeuvre de fiction est sexiste. Le test consiste à se demander si au moins deux femmes ayant un nom identifié apparaissent à l’écran, se parlent entre elles et ont une discussion à propos d’autre chose que d’un homme. Si la réponse à ces trois questions est oui, alors le film passe le test. Spoiler : environ la moitié des films testés échouent à ce test. 

Le test de Bechdel n’est certes pas parfait (il n’aborde par exemple pas la question de la diversité ethnique ou celle de l’arc narratif des personnages féminins et leur impact sur l’intrigue), mais il a eu le mérite de fournir un indicateur très rapide et très facile sur le sexisme d’une oeuvre. Et le fait qu’un si grand nombre de films ne passent pas le Bechdel alors que les attentes ne sont pas si élevées, est très révélateur de la société dans laquelle nous évoluons.


Pourquoi ne pas appliquer le principe du test de Bechdel au monde du travail afin d’avoir sous la main une grille de lecture instantanée et facile d’utilisation par chacun.e sur son lieu de travail ? 


C'est la question que je me suis posée, et ne trouvant pas d'exemple déjà existant, j’ai décidé de proposer un modèle de test rapide et instantané, inspiré du Bechdel : 
Le test de Bechdel adapté au monde du travail 
—  ou l’indicateur du sexisme au bureau by Equally Work —  

 
□ Il y a-t-il au moins deux femmes en réunion ?
□ Pendant la réunion, est-ce que ces deux femmes ont partagé leurs avis ou idées ensemble ?
□ Ont-elles pu le faire sans être interrompues par un homme ?

Si vous travaillez dans une startup ou un environnement technique/digital, le test peut se révéler particulièrement intéressant à mener sur plusieurs réunions successives. Vous pouvez même adapter mon test à d’autres situations, à une conférence par exemple : est-ce que le panel compte au moins deux femmes (ou bien un ratio de 30%), échangent-elles leur points de vue ou idée ensemble, et peuvent-elle le faire sans être interrompues par un homme ? Pour ma part, j’applique déjà cette grille de lecture à la plupart des conférences auxquelles j’assiste, et les résultats sont loin d’être brillants. 

Bien sûr, il s’agit d’un regard sur le vif. Pour avoir un état des lieux complet, il faudrait mener un diagnostic plus large (👋). Mais ce test simple permet d’avoir une première grille de lecture au quotidien, et de lancer une réflexion quant à la culture sexiste ou non ayant cours sur votre lieu de travail. 


Alors, la prochaine fois que vous serez en réunion comptant minimum quatre personnes, faites-le test et posez-vous les trois questions. Si la situation échoue au test, ce sera une excellente occasion d'ouvrir un dialogue vraiment important sur la diversité et le sexisme avec votre employeur.euse. S'il vous plait, partagez-moi les résultats soit par mail, soit sur les réseaux sociaux avec le #BechdelAuBureau, je serai vraiment curieuse de pouvoir comparer vos impressions et réponses pour mon livre 📘(wait whaaaat ? je vous en parlerai plus prochainement c’est promis).

 
Et pour aller plus loin, n'oubliez pas de partager votre avis en évaluant votre employeur sur le sujet de l'égalité sur Equally Work 👇
PARTAGER UN AVIS

Bonne semaine, et bon test !
Morgane, CEO Equally Work
S'inspirer ⚡
Aujourd'hui, on constate que de manière globale, à équivalent temps plein et à poste égal, les femmes touchent 18,5 % de moins que les hommes selon l’Insee. Qu'en est-il de ces inégalités quand on est une femme voilée ou encore une influenceuse ? On vous dit tout.
   
La discrimination à l'embauche est une dure réalité pour les femmes voilées. Ce rejet les incite parfois à créer leur propre entreprise.
Discrimination à l’embauche : la dure réalité des femmes voilées
Les inégalités salariales sont un des fléaux du système économique actuel et le secteur de l’influence marketing n’échappe pas à ce constat…
Le secteur du marketing d’influence n’échappe pas aux inégalités salariales
S'informer 💡
Question : Quel est lien entre la Tech, Penelope Cruz, le Bangladesh et la glottophobie ?
Réponse : Les inégalités salariales ! (C'est l'actu qui nous le dit 👇)

 
🤑 (article en anglais) Une nouvelle victoire ! Le directeur de Goldman Sachs a publié jeudi dernier : "Wall Street n'acceptera plus une seule société publique (USA et Europe) s’il manque à cette dernière au moins une femmes administratrice et/ou diversifié"
😍 Après son discours politique sur les violences faites aux femmes, Penelope Cruz continue d'utiliser sa parole médiatique pour contrer les sexisme et les inégalités : "La solution clé, c'est l'éducation" 
😡 (article en anglais) Au Bangladesh, des salarié.e.s sont viré.e.s et emprisonné.e.s pour avoir manifesté pacifiquement afin d'optenir une augmentation salariale. Heureusement, l’association International Labor Rights Forum gagne du terrain face aux inégalités
👵👴 Discrimination sur l'âge : afin de déterminer le degré d'influence de l'âgisme sur la santé des personnes âgées, des chercheur.euse.s de l'Université de Yale ont analysé plus de 400 études sur le sujet, réalisées dans 45 pays de 1970 à 2017 et c'est un travail colossal !
🤔 Il existerait une véritable discrimination, notamment à l'embauche, des personnes avec un accent. Ça s'appelle la glottophobie et le député de l'Hérault veut la combattre. Alors, pourquoi ces discriminations ?
Coup d'oeil sur... 🔎
"Je travaille chez SAP depuis plusieurs années, et c'est vraiment une entreprise où il fait bon évoluer, et les choses ne vont que en s'accélérant : rattrapage de salaire pour (...)" 
Voir l'avis complet à propos de SAP
Transférez à 5 ami.e.s et gagnez un paquet de carambars :) Transférez à 5 ami.e.s et gagnez un paquet de carambars :)
L'égalité au travail commence maintenant
Facebook
Link
Twitter
LinkedIn
Copyright © Equally Work, Inc. All rights reserved.






This email was sent to bonjour@equallywork.com
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Equally Work · 10 bis rue Duhesme · Paris 75018 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp